talc

talc

talc [ talk ] n. m.
talk 1553; ar. talq
1Silicate naturel de magnésium, qui se présente sous la forme de fines paillettes nacrées dans les roches métamorphiques.
2Poudre commercialisée de cette substance. Saupoudrer de talc. talquer.

talc nom masculin (arabe ṭalq) Silicate hydraté naturel de magnésium, orthorhombique, très tendre (dureté de 1 à 1,5) que l'on trouve dans les roches métamorphiques et qui donne une poudre blanche, onctueuse. (La poudre de talc est utilisée en dermatologie et en hygiène infantile pour son action isolante et absorbante.) ● talc (expressions) nom masculin (arabe ṭalq) Talc de Venise, poudre de talc très fine, employée par les teinturiers pour enlever les taches de graisse.

talc
n. m. Silicate hydraté naturel de magnésium; poudre de ce minéral, onctueuse au toucher, utilisée notam. pour les soins de la peau.

⇒TALC, subst. masc.
MINÉR. Silicate hydraté de magnésium, friable, onctueux au toucher, à l'éclat nacré, se présentant en gisements sous la forme de cristaux lamellaires; poudre obtenue par broyage que l'on utilise dans l'industrie (agent de démoulage en fonderie, satinage des papiers peints, etc.) en dermatologie et en cosmétologie. Saupoudrer de talc; boîte de talc; dissoudre une tache de graisse sur un tissu à l'aide de talc. Son visage, fraîchement rasé, sentait le talc (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 425). Ces expériences ont montré que seules les substances se présentant en cristaux lamellaires comme le talc (...) étaient plastiques, alors que les hydrates de manganèse (...) ne possédaient aucune plasticité (CAILLÈRE, HÉNIN, Minér. argiles, 1963, p. 19).
Talc de Venise. ,,Poudre de talc très fine, employée par les teinturiers et les dégraisseurs pour l'enlèvement des taches de graisse`` (GDEL).
REM. Talcage, talquage, subst. masc. a) Technol. Opération qui consiste à talquer une surface pour l'empêcher d'adhérer à une autre. Le talquage des feuilles de caoutchouc à la sortie d'une calandre (Lar. Lang. fr.). b) Méd. ,,Méthode qui consiste à introduire du talc dans la cavité pleurale pour obtenir la symphyse des deux feuillets pleuraux`` (Lar. Méd. t. 3 1972). Le talcage, utilisé dans le traitement du pneumothorax récidivant, est efficace mais assez douloureux et entraîne une réaction fébrile (Lar. Méd. t. 3 1972).
Prononc. et Orth.:[talk]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1518 tac sens incertain (Lettres données à Amboise, 28 mai ds P. MANTELLIER, Hist. de la Communauté des marchands fréquentant la rivière de Loire, t. 3, 1869, p. 139: d'huile de cade, rabette, tac, glue)] 1553 talk (J. B. ALBERTI, De re aedificatoria, mis en fr. par J. Martin, Paris, 153 v°: la pierre transparente [...] que j'ai ci devant nommée talk); 1580 talc (B. PALISSY, Discours admirables, éd. A. France, p. 358: une espèce de talc). Empr. à l'ar. , même sens. Cf. le lat. médiév. talc, talcum (XIIIe s. ds LATHAM). Fréq. abs. littér.:33.
DÉR. 1. Talquer, verbe trans. Enduire, saupoudrer de talc. Talquer les fesses d'un bébé; talquer des gants. On talque ensuite pour faire disparaître toute trace de résine sur la pierre (CHELET, Lithogr., 1933, p. 137). Part. passé en empl. adj. [Des deux garçons du restaurant] le gros, serviette sous le bras, joues talquées, suçotait une olive en espérant le client (LE BRETON, Razzia, 1954, p. 111). Empl. pronom. réfl. indir. Se talquer les pieds pour éviter la transpiration. Empl. pronom. passif. Les feutres blancs se talquent ou se nettoient avec un mélange de talc et d'essence (J. COULON, Technol. gén. modiste, 1951, p. 21). [talke], (il) talque [talk]. 1re attest. 1903 (La Locomotion, La Vie automobile, I, 224 ds QUEM. DDL t. 33); de talc, dés. -er. 2. Talqueux, -euse, adj., minér. Qui contient du talc. Schiste talqueux. Les granites talqueux (...) n'ont cristallisé qu'après avoir été soulevés jusque dans la région des neiges perpétuelles (ÉLIE DE BEAUMONT ds B. Sté géol. Fr., t. 4, 1847, p. 50). [talkø], fém. [ø:z]. 1res attest. 1727 talceux (RÉAUMUR ds Mém. de l'Ac. royale des sc., p. 195: que ces paillettes étant de vrayes paillettes talceuses, que le Kao lin n'étoit qu'un Talc pulvérisé), [1746 talqueux (NOLLET, Essais sur l'électricité ds BRUNOT t. 6, p. 630)] 1749 (BUFFON, Hist. nat., t. 1, p. 328: paillettes talqueuses), 1783 schiste talqueux (ID., ibid., Minéraux, t. 1, p. 101, citant PALLAS, Observations sur la formation des Montagnes, p. 50: schistes cornés, serpentins et talqueux); de talc, suff. -eux.

talc [talk] n. m.
ÉTYM. 1518; arabe ṭalq.
tableau Mots français d'origine arabe.
Silicate naturel de magnésium renfermant de l'eau et diverses impuretés (fer, aluminium). Stéatite; craie (de Briançon); talqueux. || Le talc, le plus tendre des minéraux, onctueux au toucher, blanc ou coloré, est utilisé en pharmacie. || Poudre de talc. || Saupoudrer de talc. Talquer.
DÉR. Talcaire, talquer, talqueux.
COMP. Talcomètre, talcschiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • talc — talc …   Dictionnaire des rimes

  • Talc — Catégorie IX : silicates[1] Cristaux de talc Trimous Ariège (15x6 cm Cristaux 8 mm) …   Wikipédia en Français

  • talc — s.n. Silicat natural hidratat de magneziu, de culoare albă verzuie, unsuros şi moale la pipăit, folosit în industria farmaceutică, textilă etc. – Din fr. talc. cf. it. t a l c o , germ. T a l k . Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DEX 98… …   Dicționar Român

  • tâlc — TÂLC, tâlcuri, s.n. (pop.) 1. Înţeles2, sens, rost, semnificaţie. ♢ loc. adv. Cu tâlc = cu subînţeles; cu rost, cu socoteală. ♦ Interpretare, explicaţie. 2. Glumă alegorică, fabulă, pildă. ♢ expr. A vorbi în tâlcuri = a vorbi figurat, alegoric. – …   Dicționar Român

  • Talc — Talc, n. [F. talc; cf. Sp. & It. talco, LL. talcus; all fr. Ar. talq.] (Min.) A soft mineral of a soapy feel and a greenish, whitish, or grayish color, usually occurring in foliated masses. It is hydrous silicate of magnesia. {Steatite}, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • talc — (n.) 1580s, from M.Fr. talc, probably from Sp. talco and M.L. talcum talc (ealy 14c.), both from Arabic talq, from Pers. talk talc. It was applied by the Arab and medieval writers to various transparent, translucent and shining minerals such as… …   Etymology dictionary

  • talc — s. m. Sorte de pierre, qui se trouve dans les carrieres de plastre, & qui est transparente comme le verre, & se leve par feüilles. Le talc ne se calcine point, on met du talc, des feüilles de talc sur les mignatures pour les conserver. les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • talc — talc; talc·er; talc·ose; talc·ous; …   English syllables

  • talc — m. talc …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • talc — [talk] n. [Fr < Ar ṭalq] 1. a soft, light colored, monoclinic mineral, Mg3Si4O10 (OH) 2, with a greasy feel, used to make talcum powder, lubricants, etc.; magnesium silicate: see MOHS SCALE 2. short for TALCUM (POWDER) vt. talcked or talced,… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”